Chantal Bourgeois est une artiste-photographe née à Montréal.
 
Un certificat en arts plastiques qu’elle complète en 2000 à l’UQAM ainsi que des formations complémentaires en photographie et en arts visuels lui ont permis de pratiquer avec aisance différentes techniques mixtes utilisant des matériaux comme le sable, le métal, le bois, l’acrylique, qu’elle intègre à ses premières peintures, à ses sculptures et qui sont de retour aujourd’hui dans ses créations photographiques. 

Une exposition en 2002 à la Casa Obscura, présentait pour la première fois ses œuvres au public.

En 2006, l’exposition Carnet urbain I, présentée à la Galerie espace à Montréal, révélait  par le biais de la photographie, ce point de vue particulier de l’artiste sur ce qui est laissé pour compte dans l’espace urbain, sur ce qui est éphémère, passager, momentané, périssable.
 
Onze ans plus tard, l’exposition Slapshot 2017 permet de voir autrement un élément bien connu du paysage québécois. Ce sont les patinoires extérieures du Plateau Mont-Royal qu’elle a captées, mises en valeur, et qui sont devenues de surprenants paysages contemporains. 

Ces photos réaffirment ce que l’artiste croit, c’est-à-dire que la beauté est présente dans ce qui se créé spontanément, sans intention spécifique et qu’on la retrouve souvent là où l’on ne regarde simplement pas. Ici, c’est la mémoire des centaines de rondelles frappées par tous les petits et grands joueurs, les mises en échec, les traces de la Zamboni et l’usure du temps qui crée l’œuvre.